La multimodalité

C’est quoi ?

L’éloignement des sites de production, le sourcing aux quatre coins du monde ou encore la nécessaire massification des flux sont sources de nombreuses problématiques logistiques. Ainsi, lors d’un transport de marchandises, il n’est pas rare que le schéma mis en place mobilise plusieurs modes de transport successifs pour mieux répondre aux contraintes posées. C’est ce qu’on appelle le transport multimodal.

La multimodalité, dans le domaine du transport de marchandises, est la disponibilité dans un même lieu (souvent appelée plateforme multimodale) et/ou l’utilisation d’au moins deux modes de transport lors d’un même déplacement : mode routier, ferroviaire, fluvial, maritime, aérien

La multimodalité

C’est quoi ?

L’éloignement des sites de production, le sourcing aux quatre coins du monde ou encore la nécessaire massification des flux sont sources de nombreuses problématiques logistiques. Ainsi, lors d’un transport de marchandises, il n’est pas rare que le schéma mis en place mobilise plusieurs modes de transport successifs pour mieux répondre aux contraintes posées. C’est ce qu’on appelle le transport multimodal.

La multimodalité, dans le domaine du transport de marchandises, est la disponibilité dans un même lieu (souvent appelée plateforme multimodale) et/ou l’utilisation d’au moins deux modes de transport lors d’un même déplacement : mode routier, ferroviaire, fluvial, maritime, aérien

Suite à la révolution créée par l’arrivée du conteneur dans les années 1960…

La marchandise empotée dans un conteneur peut voyager dans le monde entier en empruntant successivement différents modes (route, mer, fleuve, rail, ou avion) en fonction des lieux de départ / destinations tout en minimisant le temps de transbordement entre deux moyens de transport. Si le conteneur est l’outil idéal de ce concept, il existe d’autres formes de multimodalités. Par exemple, en Europe, se sont développés des systèmes de transports combinés qui transportent via des trains des ensembles routiers complets (remorques seules ou accompagnés de leurs chauffeurs). Ces systèmes évitent ainsi de coûteuses ruptures de charges (manutentions, temps d’attente, immobilisation des moyens de transport). Ils participent à l’amélioration des performances économiques et, de plus, permettent de diminuer l’impact écologiques du transport de marchandises. En outre, le développement de palettes ( Europe, Chep ou ses autres variantes) autorise un transport multimodal de l’échelle mondiale à celle plus locale (par exemple avec la livraison de petits magasins). Des entreprises industrielles mettent également en place des emballages réutilisables qui, en plus de contribuer à une logistique des retours, standardisent les processus de production et de livraison.

Suite à la révolution créée par l’arrivée du conteneur dans les années 1960…

La marchandise empotée dans un conteneur peut voyager dans le monde entier en empruntant successivement différents modes (route, mer, fleuve, rail, ou avion) en fonction des lieux de départ / destinations tout en minimisant le temps de transbordement entre deux moyens de transport. Si le conteneur est l’outil idéal de ce concept, il existe d’autres formes de multimodalités. Par exemple, en Europe, se sont développés des systèmes de transports combinés qui transportent via des trains des ensembles routiers complets (remorques seules ou accompagnés de leurs chauffeurs). Ces systèmes évitent ainsi de coûteuses ruptures de charges (manutentions, temps d’attente, immobilisation des moyens de transport). Ils participent à l’amélioration des performances économiques et, de plus, permettent de diminuer l’impact écologiques du transport de marchandises. En outre, le développement de palettes ( Europe, Chep ou ses autres variantes) autorise un transport multimodal de l’échelle mondiale à celle plus locale (par exemple avec la livraison de petits magasins). Des entreprises industrielles mettent également en place des emballages réutilisables qui, en plus de contribuer à une logistique des retours, standardisent les processus de production et de livraison.

…le transport multimodal s’est développé et a permis d’apporter une réponse efficace à l’augmentation ininterrompue des flux mondiaux.

De nos jours, la mondialisation et les grands foyers de production en Asie ont accéléré le développement du transport maritime. Mais les entreprises ont forcément besoin d’un transport d’approche pour atteindre le consommateur final. Par conséquent, d’autres modes de transport se sont parallèlement développés et interconnectés. Le transport multimodal permet aux logisticiens de mettre en concurrence les différents moyens de transport disponibles. En fonction de leurs objectifs (délais, coût, bilan écologique…) un choix peut être effectué entre les modes de transport. Cependant il ne faut pas oublier que les ruptures de charge entre les moyens de transport sont coûteuses et engendrent des risques pour la marchandise. L’utilisation de différents moyens de transport est une réponse mais son abus peut en minimiser les effets positifs. En général, un transport multimodal comprend 1 ou 2 transbordements avant d’atteindre des sites logistiques ou de entrepôts de concentration qui permettront d’éclater la marchandises vers sa destination finale (logistique du dernier kilomètre).

…le transport multimodal s’est développé et a permis d’apporter une réponse efficace à l’augmentation ininterrompue des flux mondiaux.

De nos jours, la mondialisation et les grands foyers de production en Asie ont accéléré le développement du transport maritime. Mais les entreprises ont forcément besoin d’un transport d’approche pour atteindre le consommateur final. Par conséquent, d’autres modes de transport se sont parallèlement développés et interconnectés. Le transport multimodal permet aux logisticiens de mettre en concurrence les différents moyens de transport disponibles. En fonction de leurs objectifs (délais, coût, bilan écologique…) un choix peut être effectué entre les modes de transport. Cependant il ne faut pas oublier que les ruptures de charge entre les moyens de transport sont coûteuses et engendrent des risques pour la marchandise. L’utilisation de différents moyens de transport est une réponse mais son abus peut en minimiser les effets positifs. En général, un transport multimodal comprend 1 ou 2 transbordements avant d’atteindre des sites logistiques ou de entrepôts de concentration qui permettront d’éclater la marchandises vers sa destination finale (logistique du dernier kilomètre).

Menu